L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

La soeur de cet Algérien menacé d’expulsion affirme
qu’Ali a été mis à nu et passé à tabac.

Un homme de nationalité algérienne dont l’expulsion
était programmée aurait été maltraité par des policiers au
centre de rétention de Lyon, a dénoncé l’association
RAIDH (Réseau d’alerte et d’intervention pour les droits
de l’homme) lundi 17 décembre, alertée par la soeur de
celui-ci. Dimanche, “la soeur d’Ali a contacté RAIDH
après avoir rendu une dernière visite à son frère”, affirme
l’association dans un communiqué. “Ce dernier lui a fait
part des sévices dont il aurait été victime : mise à nu, passage
à tabac, une heure durant par trois policiers qui l’aurait isolé
dans une salle du centre de rétention. Une dizaine de policiers
aurait assistée à la scène sans réagir”, indique RAIDH qui
demande aux autorités de se “saisir du dossier immédiatement”.

Contactée par nouvelobs.com mardi 18, la soeur
d’Ali a indiqué qu’une “plainte avait été déposée lundi
auprès du procureur de Lyon”.

En fin de matinée mardi 18, Ali était toujours au centre
de rétention a indiqué l’une de ses soeurs à
nouvelobs.com. “Je pense que ça a été annulé, mais je ne
sais pas pourquoi”, a-t-elle fait savoir.

[Source : nouvelobs.com]