L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

« Aujourd’hui on fait la grève de la faim, on va pas manger, on a
décidé ça hier soir, on s’est réuni dans la cour. On nous donne le
petit déjeuner le soir même pour le lendemain, donc la grève
commencera vraiment ce midi.

Tous les prisonniers ont décidé de ne pas manger aujourd’hui . Mais là
tout le monde dort [il est 10h du matin]. Je ne sais pas s’il y aura
une autre réunion, il faut attendre que tout le monde se réveille. Les
gens se réveillent vers 11h/11h30 mais ça dépend de ce que chacun a à
faire, s’il y a des convocations, des rendez vous avec le juge, c’est
eux qui nous réveillent. Si non on peut dormir toute la journée.

On fait la grève parce que la bouffe est pas terrible, parce qu’il y a
des gens qui sont malades, on s’occupe pas d’eux. Le médecin se fout
de nous alors qu’il y a des gens malades. On demande des recours et
ils nous écoutent pas.

On a fait une liste et chacun a noté son nom et on a signé. On a pas
écrit de texte on a juste écrit au dessus des signatures :
« on ne
mange pas ».

Je n’ai aucune idée si le CRA 1 est au courant, on passe pas de l’autre côté.

À Cité, au 8e bureau quand j’étais en garde à vue ils m’ont tapé,
j’ai demandé un médecin, un avocat, ils m’ont pas donné Le chef de
police était bourré. Ils vous traitent comme un chien, pas en être
humain. À mon avis Vincennes c’est mieux pour la politesse. Il m’ont
fait croupir plus de 24h en garde à vue. Il y avait d’autres gens. Il
m’ont tapé parce que j’avais mal, que je demandais le médecin, ils
mont insulté,
« branleur », le chef de police m’a dit qu’il avait payé
60 euros de sa poche pour faire venir le médecin alors que d’après lui
j’étais pas malade. Mais je l’étais vraiment : après j’ai été à
l’hôpital Hôtel Dieu. Là bas c’était bien, les médecins ont fait leur
travail. J’étais pas dans une salle spéciale, mais il y avait toujours
des policiers avec moi, j’étais menotté, mais on m’enlevait les
menottes quand le médecin venait me voir. »

fermeturetention@yahoo.fr