L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Voir aussi l’article : « Italie : pour que cesse l’acharnement contre Joy et ses camarades »

Sur radio cane, vous pourrez entendre l’histoire de Paola, trans brésilienne qui vit à Milan et se prostitue dans des appartements.
L’histoire de Paola qui finit dans le centre d’identification et d’expulsion (CIE) de la via Corelli à Milan.
L’histoire d’une rencontre dans le CIE avec un policier qu’elle connaît déjà.

L’histoire d’un policier qui arrondit ses fins de mois en louant des appartements à ces mêmes clandestins qui ensuite finiront dans le camp.
L’histoire de Paola qui dénonce publiquement son loueur et qui vient d’être extraite du centre de rétention, emmenée par la police, sans que nous ne sachions pourquoi et qui ne répond plus au téléphone.

Vendredi la préfecture de Milan a décidé de faire sortir la nouvelle pour éviter qu’un énième scandale ne lui explose dans les mains.
Mais la loi du silence concernant les CIE en Italie n’est plus de mise, et il est clair pour tout le monde qu’il ne s’agit pas seulement de quelques fruits pourris mais d’une histoire typiquement italienne.

Lien sur radio cane : http://www.radiocane.info/

L’interview de Paola s’intitule « L’affitacamere », sur la même page vous pourrez aussi écouter l’interview de Joy intitulé « Joy racconta la sua storia ». Joy dont l’inspecteur chef Vittorio Adesso voulait pouvoir profiter sexuellement quand elle était enfermée elle aussi via Corelli. Quand on vous dit qu’il ne s’agit pas seulement de quelques fruits pourris...

[Source : rétention_l]