Nous suivre :



Dossiers :
 
Articles :

Alors que se tient le sommet sur l’environnement « Rio+20 » entre ces 20 et 22 juin au Brésil, notre partenaire Médialternative nous offre deux articles plus qu’inquiétants.

Une dérogation préfectorale a autorisé le recours à la pulvérisation aérienne massive d’un pesticide fortement présumé cancérigène, et en tout cas dont les effets sur la santé sont méconnus, qui a été interdit il y a deux ans. En Guadeloupe, on soigne les bananiers avec le cancer des hommes. Voir-ci dessous / Paris s’éveille