L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Confirmation que la Croix rouge participe aux charters Frontex via cette nouvelle émanant du ministère de l’intérieur du Luxembourg :

« Communiqué :

Rapatriement de cinq demandeurs d’asile déboutés

29-04-2010

Vers le niveau supérieur

Dans le cadre d’un vol charter commun, organisé par l’Irlande et coordonné par l’Agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures (Frontex), le gouvernement a procédé aujourd’hui au rapatriement de cinq demandeurs d’asile déboutés au Nigéria. La Croix-Rouge a assisté à ce rapatriement en tant qu’observateur.

Par ce vol commun, 35 ressortissants du Nigéria ont été rapatriés dans leur pays. À noter que, pendant le mois d’avril, trois vols en destination du Nigéria, auxquels ont participé différents États membres, ont été organisés par Frontex. »

Concernant le fait que le gouvernement nigérian « n’accepte plus les expulsions » :

1) Cela ne concernerait que les expulsions qu’ils appellent niveau 4 (saucissonnage, muselière, casques...). Il existe une échelle de niveau pour classer les modalités d’expulsion...

2) Cette mesure n’est que temporaire en attendant les résultats de l’enquête sur la mort du jeune expulsé nigérian à Zurich en mars

3) On ne sait pas avec certitude si cela ne concerne que la Suisse ou si c’est plus large

4) Apparemment pour qu’il y ait refus par le Nigeria de l’« accueil » de l’expulsé il faut qu’il y ait une demande express et explicite (écrite) du refus d’expulsion... On imagine donc ce que ça peut donner dans la pratique...