Nous suivre :



Dossiers :
 
Articles :

L’association de La voix des rroms cite à comparaître Carlos Manuel Valls, premier ministre aujourd’hui, ministre de l’intérieur hier, pour incitation à la haine raciale, devant la 17 ème chambre correctionnelle du tribunal de grande instance 4 boulevard du palais à Paris à 13 h 30.

le 14 mars 2013 Manuel Valls alors ministre de l’intérieur déclarait à propos des Rroms : « (ils) ne souhaitent pas s’intégrer dans notre pays pour des raisons culturelles ou parce qu’ils sont entre les mains de réseaux versés dans la mendicité ou la prostitution »

Contrairement à ce que laisse entendre la formule populiste et dangereuse de l’actuel Premier ministre, les Rroms, quelle que soit leur nationalité et notamment lorsqu’ils sont Français, n’ont pas vocation à « rentrer » en Roumanie ou en Bulgarie. Ils sont par contre décidés à dénoncer le racisme d’Etat qui les frappe. C’est pourquoi ils saisissent la justice pour faire sanctionner Mr Manuel Valls, dont les propos sont évidemment en confrontation avec les principes des Droits de l’Homme et attendent du pouvoir judiciaire qu’il garantisse le strict respect des valeurs de la République française lorsqu’elles sont mises à mal cœur même des institutions.

[source : La voix des rroms ]