L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Dépêche AFP datée de LILLE, ce 25 juin 2009, à 10h39.

Dix-sept militants altermondialistes du camp « No Border » installé à Calais (Pas-de-Calais) jusqu’au 29 juin pour dénoncer la situation des migrants dans la région, ont été arrêtés mercredi en possession de machettes et boules de pétanque, selon la sous-préfecture de Calais. Des pieds de biche ont également été saisis.

Cinq interpellés ont été placés en garde à vue pour possession d’armes prohibées de 6e catégorie, a-t-on appris jeudi de même source.

Les militants, de nationalité française, ont été interpellés lors d’un contrôle routier alors qu’ils circulaient en convoi entre le camp, déployé aux abords d’une voie rapide, et le centre de Calais, selon la sous-préfecture.

Tôt mercredi matin, une trentaine d’activistes du camp avaient déjà été interpellés après s’être enchaînés aux grilles du centre de rétention administratif de Lesquin, près de Lille.

Jusqu’à 2.000 personnes sont attendues ce week-end par les organisateurs du camp.

Une manifestation est prévue samedi matin mais les négociations entre la sous-préfecture et les organisateurs achoppent sur son itinéraire.

Par crainte de violences comme celles qui avaient émaillé le sommet de l’Otan début avril à Strasbourg, le préfet du Pas-de-Calais, Pierre de Bousquet de Florian, a mobilisé d’importants effectifs de sécurité.

[Source : AFP]