L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Nous avons décidé de commencer une grève de la faim ce mercredi 19 septembre 2007 au Stade Georges Pêtre 55 rue Georges De Lombaerde – 1140 Bruxelles, Evere...

Ce lundi 19 novembre, dès 11 h, les 300 grévistes de la faim sans papiers soutenus par la Fgtb et l’Udep, se rendront à l’Office des étrangers pour une manifestation et pour demander une rencontre avec le ministre de l’intérieur Mr Dewael pour qu’il explique, si mettre sa vie en danger, est le nouveau critère de régularisation pour les sans papiers ayant des attaches durables en Belgique. Si au terme de la semaine, le ministre ne prend pas la peine de donner de réponse valable, la grève serait reconduite fin de semaine pour une durée encore indéterminée.

Dès lundi, la question sera directement posée par un député fédéral Ecolo à Mr Dewael au parlement. Rappelons que même si le ministre est censé être en affaires courantes, pour les personnes sans papiers les refus de régularisation, les expulsions et les incarcérations continuent et augmentent même depuis le mois de juillet.

Les grévistes qui occupaient des locaux de la Fgtb mis à disposition par le syndicat, ont reçu la visite et le soutien diverses personnalités durant leur grève, notament de Mme Clotilde Nyssens députée Cdh, de maître France Blanmailland du Mrax, de Zoé Genot et Marie Nagy députées Ecolo, de Ahmed el Ktibi député régional PS, du père de l’église du Béguinage, de la section PS de Schaerbeek et de maître Alexis Deswaf dans la journée de samedi... tous ont condamnés la politique arbitraire désastreuse de Mr Dewael et la plupart le catastrophique accord de l’Orange Bleue sur l’immigration qui laisse la grande majorité de la population sans papiers de Belgique sur le carreau.

Cette semaine, après examen de la réponse donnée par Mr Dewael au parlement, les grévistes devraient rencontrer le Cdh, Ecolo, le Ciré, l’UDEP de Flandre, les syndicats et diverses associations de défense des droits des migrants.

Les grévistes dont le nombre se portait à 300 samedi soir sont des sans papiers purs pour la plupart, à l’exception de quelques rares demandeurs d’asile politique déboutés. Il y a des Equatoriens, des Colombiens, des Marocains, des Algériens, des Tunisiens, des Mauritaniens, des Egyptiens, des Iraniens, des Guinéens... et des enfants...

Lundi 11h - Rassemblement des 300 grévistes devant l’Office des étrangers.


UDEP ( Union de défense des personnes sans papiers )

Contact : Alex, porte-parole 0486 039557

Mokthar, porte-parole 0485 103858

Nederlands 0484 735 192
Plus d’infos sur http://sanspapiers.skynetblogs.be