L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Le 21 octobre, le quotidien new-yorkais
publiait un éditorial plutôt sévère
contre la loi Hortefeux.

Soulignant que l’immigration réveille
« les pires instincts » chez les politiciens,
le New York Times dénonce
l’adoption de la loi Hortefeux par le
Parlement français – qui agit à
l’image du Congès américain dont les
prestations n’auront pas été plus brillantes
cette année.

L’adoption, en
particulier, de l’ADN comme
méthode de filtrage pour le regroupement
familial fait que le grand quotidien
américain qualifie la nouvelle loi
de l’immigration française de « 
hideuse » (« ugly »).

L’éditorialiste rappelle que des
notions pseudo-scientifiques destinées
à identifier les généalogies pures
auront déjà été introduites en
France… sous l’occupation nazie,
avec l’aide de leurs collaborateurs de
Vichy « avec de tragiques conséquences
 ». Le législateur ferait mieux
de retenir les leçons de l’histoire
moderne, suggère-t-il.

Le quotidien américain rappelle que
Nicolas Sarkozy aura été élu grâce
aux voix de l’extrême-droite lepéniste.
S’en prendre aux immigrés
semble un moyen efficace pour attraper
des voix.

« Malheureusement
cela conduit à faire de mauvaises lois,
et de mauvaises politiques, au prix de
souffrances inutiles pour les individus
et les familles qu’elles visent et
exploitent. »

Et le New York Times
de conclure que si monsieur Sarkozy
veut être vu comme un homme
d’État, encore faudrait-il qu’il se comporte
comme tel…