Nous suivre :



Dossiers :
 
Articles :

Vendredi 27 mai, l’acampada de Barcelone, sur la Plaça Catalunya, la place de Catalogne, installée depuis dix jours, a été violemment évacuée par les policiers comme le montrent les vidéos ci-dessous. Matraques et tirs de balles en caoutchouc : 121 personnes ont été blessées au point de recevoir des soins. On peut voir, sur la vidéo ci-dessous, des manifestants pacifiques assis se faire matraquer abondamment par les CRS locaux.

Le campement a été démonté pendant que les indignés étaient tenus à l’écart. Version officielle : il s’agissait de vider la place en prévision des festivités « éventuelles » dues à la ligue des champions de football. La police affirme qu’une fois le « nettoyage » terminé, les indignés pourront revenir, mais qu’ils ne pourront pas remettre des tentes.

À Lleida, l’acampada a aussi été évacuée ce vendredi. À la Puerta del Sol, Madrid, le ministre de l’intérieur espagnol a aussi affirmé que le gouvernement prévoyait d’évacuer la place.

À Barcelone, une fois le camp détruit, des centaines d’indignés ont toutefois immédiatement repris la place (voir la vidéo ci-dessous). Ils affirment ne pas s’être laissés intimidés par la violence de la police d’État espagnole, et comptent reconstruire l’acampada.

Paris s’éveille

Les invincibles de la place Catalogne : grosses violences policières. Voir cette vidéo :

Vidéo montrant bien, malgré la musique un peu mélodramatique, la violence des policiers espagnols, lors de l’évacuation de l’acampada de Barcelone :

BCN 27M from Daniel Vazquez on Vimeo.

Vidéo montrant les indignés reprendre immédiatement la place après l’évacuation :