Nous suivre :



Dossiers :
 
Articles :

[Rendez-vous publié sur Démosphère]

Une AG interpro très large aura lieu Mardi 26 octobre à 18h à la Bourse du travail. Salle Croizat (grande salle).

Pour donner de l’ampleur à ce mouvement interprofessionnel, tous ceux qui souhaitent dialoguer, s’émanciper, construire ensemble et se donner les moyens de décider et d’agir ensemble, sont invités à se réunir à cette occasion.

Bien sûr cette invitation concerne chacun personnellement, mais si vous pouvez venir en tant que représentant de vos collectifs ou AG locales, ce serait très constructif pour la convergence.

Si c’est le cas, merci de prévenir pour avoir une idée des différents secteurs représentés.

Indispensable dans un mouvement revendicatif parce qu’elle permet à tous et à toutes de s’exprimer et de prendre collectivement des décisions, l’assemblée générale est souveraine : ce sont ces décisions, élaborées par elle, qui doivent primer. Tous et toutes ont la parole, syndiqué-e-s ou non syndiqué-e-s. Débattre collectivement et prendre des décisions est nécessaire. Si on ne le fait pas, d’autres décident à notre place !

AG Interpro • mardi 26 octobre, 18h.

Bourse du Travail de Paris
Salle Croizat (grande salle)
3 rue du Château d’eau
Métro République

L’AG interpro Paris est ouverte à tous. « À l’initiative de cheminots de gare de l’Est et d’enseignants du 18e, nous avons été une centaine de salariés (du rail, de l’éducation, de la poste, de PME de l’agroalimentaire, de l’informatique, ...), de retraités, chômeurs, étudiants, sans papiers, syndiqués ou non..., à nous réunir les 28 septembre et 5 octobre pour discuter du problème de la réforme des retraites », mais pas seulement...

Depuis, il y a eu des AG toutes les semaines, voire tous les jours. Le nombre de participants oscille entre 10, 15 personnes ou plus de 50 personnes (ça dépend des annonces publiques et des difficultés de l’AG à faire émerger quelque chose...). Ceci dit, au delà de ce que chacun fait tous les jours dans sa boîte, son quartier, sa ville, l’idée de se voir tous les soirs permet : de s’informer sur ce qui se passe (ou pas) ici et là, sur Paris Ile de France (voire plus largement), dans tous les secteurs – SNCF, éducation, raffineries, RATP, déchets (éboueurs), lycées, facs, pôle emploi/CAF, sans-papiers...), de se tenir au courant des initiatives des uns et autres que ce soit pour les manifs, les blocages, les occupations, la Répression, les AG, l’écriture de tracts ou autres, voire où il y a besoin de ’’coups de main’’ et d’interventions, etc.

L’idée de cette assemblée n’est pas de refaire un nouveau bureau central mais de fédérer un maximum de gens pour réfléchir, agir, lutter parallèlement et/ou en dehors de toutes les centrales syndicales, contre l’État et le Kapital, contre la réforme des retraites, contre le salariat, contre l’exploitation, contre les conditions minables dans lesquelles nous sommes tous !

Il y a toujours eu une nécessité de se coordonner un maximum dans la lutte de classes pour ne pas rester isoler chez soi, dans sa boîte, dans son groupuscule... Si cette réforme des retraites génère autant de contestation, c’est bien qu’un max de gens en ont marre de bosser et qu’on se foute de leur gueule. Cette lutte contre la réforme des retraites est clairement une lutte contre l’exploitation au travail puisque contre l’allongement de la durée du travail exploitée.

C’est peut être cela qu’il faudrait afficher un peu plus dans ’’cette’’ lutte. Cette réforme des retraites ou plutôt du travail traverse toute les catégories de la population (ou presque), ce qui reste logique..., c’est une bonne ’’occasion’’ justement de briser ces catégories dans lesquelles nous fourrent l’État, se solidariser, se reconnaître en tant qu’ayant fondamentalement les mêmes problèmes, le(s) même(s) adversaire(s), construire la grève et la lutte dans la durée au-delà des « chacun chez soi », des centrales syndicales et de tous les partis de gauche affiliés.

Bref, venez nombreux aux labeurs de l’AG...

Un chômeur de l’AG interpro Paris