L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

APPEL URGENT À TOUTES ET À TOUS : LE CONCERT ROCK SANS PAPIERS QUI DOIT SE TENIR AU ZÉNITH CE SAMEDI 18 SEPTEMBRE EST LOIN D’AVOIR VENDU ASSEZ DE PLACES POUR ÉQUILIBRER ! RÉSERVEZ VOS PLACES ! FAÎTES TOURNER L’INFO.


Voir en ligne : http://www.rocksanspapiers.org/

ROCK SANS-PAPIERS

Bien sûr, à 29 euros, c’est un peu cher, et on peut regretter qu’il n’y ait pas de tarif réduit pour jeunes, chômeurs et autres précaires. Cela aurait facilité peut-être l’affluence. De même si les organisateurs avaient eu l’astuce d’éviter d’organiser le concert... le jour de Kippour. Les artistes sont bénévoles, la salle est offerte par la Ville, même la Fnac a offert de l’affichage... Du coup, le principal, c’est qu’il y ait de l’affluence. Mais pour atteindre un tel objectif – politique – une politique tarifaire plus adaptée aurait été certes la bienvenue.

Il n’en reste pas moins que les bénéfices – éventuels – sont destinés à soutenir les sans-papiers en lutte, et que, de toute façon, il vaudrait largement mieux que ce concert soit un succès.

Le Quotidien des sans-papiers suggère aux organisateurs de proposer un tarif réduit, à quelques jours du concert, pour susciter un mouvement de réservation un peu plus enthousiaste.

Encore une fois, l’objectif est ici d’abord politique, et ce serait la pire des choses que de se payer un bide. Non seulement ce n’est pas la meilleure façon de soutenir – financièrement – la lutte des sans-papiers en étant déficitaire... Mais surtout le geste politique s’annulerait quasiment si la salle était vide.

Un tarif à 10 euros pour remplir la salle serait le bienvenu, non ?

QSP