L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

La construction du nouveau centre de rétention du Mesnil-Amelot (77)
est achevée. L’ouverture est prévue le 29 mars 2010. Avec 240 places de
rétention, ce centre sera le plus grand de France (voir l’article du Monde
du 16 mars). Il s’ajoutera au premier CRA du Mesnil-Amelot, qui compte déjà
140 places.

L’entrée en fonction de ce véritable camp marque une nouvelle étape de ce
que les associations de défense des droits des migrants ont qualifié depuis
2004 d’industrialisation de la rétention. D’exceptionnel, l’enfermement des
personnes en situation irrégulière devient peu à peu un outil banal de la
politique migratoire. C’est une première atteinte à la dignité des
personnes.

Le futur centre de rétention comptera 240 places dont 40
places réservées aux familles. Il est organisé en 6 « unités de vie » de 40
places, disposées autour de deux bâtiments administratifs jumeaux eux-mêmes
reliés par une passerelle de commandement. Une double enceinte grillagée et
barbelée entoure l’ensemble du camp. Des dizaines de caméras et de
détecteurs de mouvements complètent ce dispositif carcéral.

Camp du Mesnil

Comme pour le CRA de Vincennes, l’Administration utilise la fiction de deux
centres de rétention mitoyens pour contourner la réglementation : celle-ci
limite à 140 places la capacité d’un centre de rétention.

La construction envisagée de deux salles d’audiences à proximité immédiate
du camp instituera une justice d’exception éloignée de tout regard de la
société civile.

Un centre de 240 places représente une moyenne de 40 arrivées par jour
(c’était le cas au CRA de Vincennes avant l’incendie du 22 juin 2008). Comme
l’a montré la situation de Vincennes, ce type d’univers déshumanisé
favorise, encore plus qu’ailleurs, le non-droit, les violences, les
auto-mutilations et les tentatives de suicide.

Un tel camp ne pourra fonctionner qu’au mépris du respect des droits et de
la dignité des personnes qui vont y être enfermées.

Nous nous opposons à l’ouverture du centre de rétention du Mesnil Amelot 2
et appelons les citoyens et les élus à se mobiliser et à venir se joindre à
un cercle de silence exceptionnel qui se tiendra devant le nouveau centre :

Le 29 mars à 13h30
Route départementale 401
Rue de Paris
77990 Mesnil-Amelot
RER B direction Aéroport Charles de Gaulle. Arrêt Terminal 1
Du terminal 1 il y aura un bus affrété par les associations qui fera des
navettes de 12h à 16h
Sinon, bus lignes 701 et 702 (demander le village du Mesnil-Amelot)
Vous pouvez également rédiger un message de soutien aux retenus et aux
expulsés, il sera intégré à une grande banderole lors de la manifestation du
29 mars

Liste des Associations : ADDE, Comede, Emmaüs France, Hors la Rue, La
Cimade, Ligue des droits de l’homme, MRAP, Réseau Education Sans Frontières,
Secours Catholique, Syndicat des Avocats de France, Syndicat de la
Magistrature