Nous suivre :



Dossiers :
 
Articles :

Une douzaine de barrages filtrants ou d’opérations escargot étaient recensés mercredi matin à travers la France tandis que les accès aux aéroports de Bordeaux, Nantes et Clermont-Ferrand, étaient bloqués par des opposants à la réforme des retraites, a-t-on appris de sources concordantes.

L’accès à l’aéroport de Toulouse, perturbé pendant près de 4 heures par des manifestants, a été débloqué en milieu de matinée après une intervention sans heurt des forces de l’ordre. Des dizaines de vols ont été annulés.

Un quart des vols étaient annulés mercredi à Orly en raison d’un appel de la fédération CGT. A Roissy, la situation était « normale », aux premières heures de la matinée, toutefois, des « actions sont attendues dans la matinée », selon une autre source aéroportuaire.

Le trafic de l’aéroport de Nantes n’était pas interrompu en dépit du blocage, depuis l’aube, de ses accès routiers par des grévistes, a affirmé l’aéroport.

Par ailleurs, le trafic SNCF a été rétabli à Nantes après la libération des voies occupées depuis l’aube, a indiqué un responsable de la SNCF.

L’accès à l’aéroport de Bordeaux était toujours impossible à cause d’un barrage sur l’A621 à la hauteur de Blagnac.

Des vols ont pu décoller tôt dans la matinée, mais la direction de l’aéroport a prévu des annulations dans la matinée.

À Clermont-Ferrand, près de 500 manifestants ont empêché les avions de décoller, a indiqué la CGT.

Le Centre national d’information routière (CNIR) recensait peu avant 9h une douzaine de barrages filtrants ou d’opérations escargot sur des routes et autoroutes à travers la France.

Dans l’ouest du pays, la circulation sur l’autoroute A150 était perturbée au niveau de la commune de Déville-lès-Rouen (Seine-Maritime).

À Rouen même, la D938 subissait un barrage filtrant mobile depuis 7h10. Dans le Maine-et-Loire, un autre barrage filtrant était installé sur la D347 dans les deux sens, sur la commune de Vivy, depuis 7h.

En Ille-et-Vilaine, un sit-in de manifestants sur les voies de circulation bloquait la D177 à Rennes depuis 8h. Même cas de figure à 3 km au sud, à Saint-Jacques-de-la-Lande (Ille-et-Vilaine), sur la N136.

Dans l’Indre, la N151 était coupée par un barrage filtrant dans les deux sens au niveau d’Issoudun depuis 8h10.

Dans le sud-ouest, l’accès à l’aéroport de Toulouse-Blagnac par l’A621 était très perturbé depuis 6h30 à cause d’une manifestation. À 8 km à l’ouest de Toulouse, un barrage filtrant était installé sur la N124, sur la commune de Colomiers (Haute-Garonne).

À 2 km à l’est de Limoges, à hauteur de Panazol (Haute-Vienne), l’A20 était coupée par un barrage filtrant dans les deux sens.

Dans le nord, la D652 était bloquée au niveau des échangeurs d’accès au Marché d’intérêt national (MIN) de Lomme (Nord) depuis 7h45. À Amiens (Somme), des barrages filtrants bloquaient les poids lourds sur trois ronds points, dans la zone industrielle des Longprés, selon le CNIR, qui annonce également de « probables perturbations à venir sur la rocade nord d’Amiens (RN1) et sur la RD933 ».

Enfin, dans le sud-est, l’A75 était coupée depuis 8h à Clermont-Ferrand dans le sens sud-nord « en raison d’une manifestation », ajoute la même source.

Des grévistes du syndicat FO ont bloqué jusqu’à 9h, les trois tunnels urbains de Marseille.

Le Crir de Bordeaux a annoncé pour sa part que l’A621 était « coupée à tous les véhicules » à la hauteur de Blagnac, avec « un accès à l’aéroport impossible ».

Des vols ont pu décoller tôt dans la matinée, mais la direction de l’aéroport a prévu des annulations dans la matinée.

À Clermont-Ferrand, près de 500 manifestants ont empêché les avions de décoller, a indiqué la CGT.

[Source : Frace-soir, AFP]