L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Depuis mi-décembre, dans les centres
de rétention de Vincennes et du
Mesnil-Amelot, les sans-papierEs se
révoltent. Aujourd’hui, à Vincennes,
des sans-papierEs sont en grève de la
faim pour protester contre des conditions
inhumaines de rétention et surtout
pour demander la fermeture des
centres de rétention et la régularisation
de touTEs les sans-papierEs.

Nous, malades du sida, nous soutenons
cette révolte et ses revendications.
C’est pourquoi une délégation d’Act
Up-Paris participera aux manifestations
du 3 et du 5 janvier devant le
Centre de rétention de Vincennes.

Nous nous insurgeons contre les
conditions de rétention de ces personnes
et notamment l’absence d’accès à
un médecin. Nous demandons avant
tout l’arrêt de la politique de chasse
aux étrangerEs et la course aux chiffres
menées par Nicolas Sarkozy et Brice
Hortefeux.

Roselyne Bachelot a beau avoir récemment
affirmé (le 31 décembre 2007 sur
France Inter) que « les personnes
atteintes du sida n’ont aucune crainte
à avoir, elles peuvent recevoir des
soins dans notre pays, même si elles
sont en situation irrégulière », ce principe
n’a absolument pas été appliqué
l’année passée. Nous avons en effet
recensé une dizaine de cas de personnes
séropositives mises en rétention
et/ou expulsées et des tribunaux administratifs
ont confirmé des mesures
d’expulsions pour des séropositifVEs.
Interpellés sur de telles situations, les
différents ministères concernés ne
veulent y voir que de “simples bavures”.

Nous qui nous confrontons quotidiennement
aux logiques préfectorales
actuelles, pouvons assurer qu’il
s’agit bien des conséquences directes
d’une politique du chiffre et du rendement
aveugle.

Nous appelons à rejoindre les marches
organisées pour soutenir les insurgéEs
et défendre nos revendications :

- la marche qui partira aujourd’hui 3
janvier à 16h de la Cité Nationale de
l’Histoire de l’Immigration, Porte
Dorée pour rejoindre le centre de
rétention de Vincennes.

- la marche qui partira le samedi 5
janvier à 15h de la Cité Nationale de
l’Histoire de l’Immigration, Porte
Dorée pour rejoindre le centre de
rétention de Vincennes.

Nous exigeons la fermeture des centres
de rétention, l’arrêt des rafles et
des expulsions.


[Source : Act-Up]