L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Mardi soir, deux des grévistes de la faim
interpellés le 22 août ont été libérés. Ils
affirment que les policiers les ont placées
devant un choix : « Accepter le dispositif
de sortie de crise proposé par le préfet
le 14 août ou être expulsés »
. Ce dispositif
proposait l’examen, au cas par
cas, d’une liste de 150 noms, avec
comme préalable l’arrêt de la grève de la
faim.
(Source : Le Monde)