L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Quatre personnes qui s’étaient opposés
à l’expulsion de deux Maliens en
février dernier ont été condamnés par
le tribunal correctionnel de Bobigny à
300 euros d’amende avec sursis.

Les quatre passagers du vol Paris-
Bamako, accusés d’avoir voulu empêcher
l’expulsion de deux ressortissants
maliens, ont été condamnés, vendredi
10 octobre, par le tribunal correctionnel
de Bobigny à 300 euros d’amende
avec sursis. Ils encourraient une peine
de cinq de prison et 18.000 euros
d’amende pour avoir refusé de s’asseoir
et avoir tenté d’empêcher le
décollage de l’avion.

 COUPABLES "D’ENTRAVE À LA CIRCULATION D’UN AÉRONEF"

Deux griefs étaient retenus contre les
quatre hommes, deux Français, un
Marocain et un Béninois : "provocation
directe à la rébellion« et »entrave
volontaire à la navigation ou la circulation
d’un aéronef". Les prévenus
n’ont finalement été reconnus coupable
que du second chef d’inculpation,
le tribunal considérant qu’ils
"n’avaient pas poussé les reconduits à
se rebeller".

 « DÉBARQUEZ, DÉBARQUEZ »

Les policiers présents afin d’escorter
les deux sans-papiers avaient accusé
les quatre personnes d’avoir « vociféré »
et crié « débarquez, débarquez ».
D’autres passagers du vol à destination
du Mali via Casablanca avaient
alors réagi vivement en voyant l’un
des deux Maliens se débattre en hurlant.
Les quatre « meneurs » avaient
alors été débarqués, sans les deux
reconduits.

[Source : nouvelobs.com, 10.10.2008]