L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Départ de l’église St Paul vers la Préfecture des hauts de seine.

Au vu de l’indifférence et le silence du Préfet des hauts de seine sur la
situation de ces êtres humains parce que venus d’ailleurs qui se sont mis
en danger pour dénoncer les dysfonctionnements et les injustices au sein
de la préfecture mis en place contre cette population fragile et
vulnérable des sans papiers, ainsi que le mépris et l’immobilisme du
représentant de la République, le CSP 92 appelle à cette manifestation.

Le vendredi 02 Mai 2008 à 15 h, une délégation composée de 03 délégués
était reçue en préfecture par le cabinet du préfet, lors de cette
rencontre, un Moratoire avec des exigences au préalable a été remis en
main propre au représentant du Préfet en l’occurrence Mme OUSPIK.
Le Préfet des hauts de seine prétend aujourd’hui à travers ses
interviews dans les journaux qu’il ne sait pas ce que le CSP 92 veut, le
Préfet joue le jeu de : « je n’ai reçu aucune demande de rencontre du CSP
92, encore moins une quelconque revendication ou de listes de sa part ».

Il est bien clair que ce type de « feinte de corps à la Berlusconi » du
Préfet est très vielle, mais elle est la preuve même du mépris affiché
par sa personne à l’égard de ces êtres parce que venus d’ailleurs.
Maintenant si son représentant ne lui a pas remis le Moratoire en question
du CSP 92, il est bien évident que cela ressemble clairement à des
méthodes indignes qui ne sont pas à la hauteur de ce pays de liberté et
de démocratie.
Nous prenons à témoins l’ensemble des personnalités de notre département,
Président de la République, du Maire de Nanterre, des personnalités
politiques et démocratiques, Sénateurs (trices), Députés (tées), le
Médiateur de la République du 92, tous les partis politiques, tous les
militants (tes), les organisations les associations et ainsi que la LDH
des Hauts de seine sur l’attitude du préfet du 92, une attitude
d’indifférence et d’inflexibilité à toute demande de rencontre avec le
CSP 92.
Le CSP 92 appelle au bon sens du Préfet de recevoir immédiatement une
délégation du CSP 92 accompagné de son comité de soutien et du mouvement
solidaire de notre lutte du département des hauts de seine.
Par ailleurs le CSP 92 donnera une conférence de Presse le Jeudi 15 Mai
2008 à 18 h à l’Eglise St Paul à Nanterre, nous invitons l’ensemble du
mouvement et le Maire Patric Jarry à cette conférence de presse.

Fait à Nanterre le 13 Mai 2008.

Le CSP 92